couverture n°158

Numéro 165 — Été 2022

[…] « La solitude, constatait rachel lamoureux, dans les pages du numéro précédent [2], est un mot court et chantant pour dire une modalité d’existence, celle de s’en tirer par ses propres moyens, celle d’une impression […] de ne trouver nulle part quelqu’un avec qui dialoguer, quelqu’un qui comprenne lorsqu’on parle, quelqu’un qui reste ». Elle ouvre les dispositifs, montre les impasses et les ouvertures. L’atelier théâtre devient ainsi « club thérapeutique », alors que Patricia Janody revisite la psychiatrie, ses lieux et son histoire, parce que ces dispositifs sont là pour «accueillir», pour «contenir». Tout comme la page d’un poème, d’un récit ou d’un essai. Ou les œuvres de Stéphanie Morissette, belles avec ce qu’elles reprennent des jeux et des bricolages de l’enfance. » […]

 

Sommaire

Auteure en résidence

Laurance Ouellet Tremblay

« Pâte à choux (la tyrannie de l’enfance) »

essai

Patricia Janody

« Notes cliniques en temps de pandémie, VII »

Poèmes

Lise Gagnon

« Rouges »

Marco Geoffroy

« Explorer le bonheur »

Julie Dugal

« La constellation des épinettes »

Réjean Plamondon

« Zone Boucle d’Or »

Suite moldave

Jan H. Mysjkin

« Phases de la poésie moldave »

Marcela Benea

« Poèmes »

Calina Trifan

« Poèmes tirés de : Les femmes aiment comme elles respirent »

Moni Stanila

« Ion (1908-1981) – Fragments »

Andrei Gamart

« Deux poèmes »

Veronica Stefanet

« Poèmes tirés de : Cendres »

Récits

Hélène Laforest

« Submersion »

Mathieu Croisetière

« Pop culture »

Zija Cela

« La formule de la vie »

Théâtre

Gabriel Robichaud

« Char »

Emmanuelle Jimenez

« Dans la puissance des produits »

Présentation du portfolio

Paule Mackrous

« Le poids des plumes »