couverture n°158

Numéro 164 — printemps 2022

En ouverture de rideau, le conte de Laurance Ouellet Tremblay fait exploser des couleurs sur fond de neige et relie art et nature sauvage d’une manière imprévue, afin de rendre un lieu habitable. Est-ce l’influence de l’hiver? Est-ce l’effet de l’espace blanc, là où l’écriture — ou le trait — sait « faire apparaître » le vide et le plein comme le dit bellement Dominique Chalifoux des dessins en noir et blanc de Renée Lavaillante?

Mathieu Bélisle invite à voir en l’art ce qui, dans l’insuffisance de lumière, « mène à la vraie grandeur »; il en appelle à « Un peu de lumière », à une lumière pauvre, en somme. Car les lieux sont marqués par leur relation à la lumière mais aussi à son envers et ils nous modèlent. Les « portages » déclinés par Mathieu Villeneuve sont des sauts dans le temps autant que dans l’espace, d’une ombre à l’autre; les bars, ruelles et lits de la tournée sont autant de coulées dans la nuit chez Hector Ruiz.

Sommaire

Auteure en résidence

Laurance Ouellet Tremblay

« Le peintre et l’ours. Un conte »

Inactualité

Mathieu Bélisle

« Un peu de lumière »

Poèmes

Phara Thibault

« Reine quand même »

Nicholas Giguère

« Tableau de chasse : les amants de David Bowie »

Hector Ruiz

« Cantina round »

Bruno Giffard

« [Le prisonnier au bord de la route] »

Mathieu Villeneuve

« Portages »

Suite du Parlement des écrivaines francophones

Danielle Fournier

« Présentation »

Tanella Boni

« Suite de poèmes »

Suzanne Dracius

« Quatorzaine, Lazaret et Manman Dlo »

Fawzia Zouari

« Fatwas sur câble »

Hyam Yared

« L’avenir aux mains nues »

Théâtre

Camille Gascon

« À la lumière de ce que nous avons été »

Récits

Claudine Potvin

« Le désir de l’amante »

Barrie Sherwood

« Une sortie à la plage », Traduction de « A Trip to the Beach » par Jeannot Clair

Essai

rachel lamoureux

« je ne sais pas qui je suis »

Portfolio

Renée Lavaillante

Présentation du portfolio

Dominique Chalifoux

« Faire apparaître »

Liste des œuvres reproduites dans le numéro

P. 6 – Première pensée, n ̊ 3, 2016, graphite et acrylique sur papier, 14 x 16 cm env. photo Paul Litherland

P. 15 – Première pensée, n ̊ 2, 2016, graphite et acrylique sur papier, 14 x 16 cm env. photo Paul Litherland

P. 28 – Première pensée, n ̊ 7, 2017, graphite et acrylique sur papier, 14 x 16 cm env. photo Paul Litherland

P. 43 – Première pensée, n ̊ 20, 2017, graphite et acrylique sur papier, 14 x 16 cm env. photo Paul Litherland

P. 53 – Première pensée, n ̊ 24, 2018, graphite et acrylique sur papier, 14 x 16 cm env. photo Paul Litherland

P. 73 – Première pensée, n ̊ 14, 2017, graphite et acrylique sur papier, 14 x 16 cm env. photo Paul Litherland

P. 77 – Première pensée, n ̊ 12, 2017, graphite et acrylique sur papier, 14 x 16 cm env. photo Paul Litherland

P. 80 – Première pensée, n ̊ 16, 2017, graphite et acrylique sur papier, 14 x 16 cm env. photo Paul Litherland

P. 91 – Première pensée, n ̊ 11, 2017, graphite et acrylique sur papier, 14 x 16 cm env. photo Paul Litherland

P. 98 – Première pensée, n ̊ 10, 2017, graphite et acrylique sur papier, 14 x 16 cm env. photo Paul Litherland

P. 111 – Première pensée, n ̊ 7, 2017, graphite et acrylique sur papier, 14 x 16 cm env. photo Paul Litherland

P. 112 – Première pensée, n ̊ 27, 2019, graphite et acrylique sur papier, 14 x 16 cm env. photo Paul Litherland

P. 120 – Première pensée, n ̊ 6, 2017, graphite et acrylique sur papier, 14 x 16 cm env. photo Paul Litherland

P. 122 – Première pensée, n ̊ 25, 2019, graphite et acrylique sur papier, 14 x 16 cm env. photo Paul Litherland