retour au sommaire


GILLES CYR

Le mur. Le voyage


Atteindre le mur c’est
ne pas l’être devenu

quand on le touche enfin
on revient sur la chose

solution pour les uns
démolir en urgence

pour les autres au contraire
ce sera étayer

à ce rythme assurément
il va falloir en faire plusieurs

c’est un pensez-y-bien

grand embarras
je n’ai pas le coup de main

ce mur est-il haut
est-il plutôt épais

la question des volumes
elle m’aura retenu

dans l’immédiat
je vais me faire le mur

voilà qui est parler

~

L’effort pour situer
où s’arrêtent les arbres

s’il en dit long, très long
fatalement ne dit pas tout

je propose une journée
sur la question du lieu

querelles autour de ce mot
guidées par des représentations

merci de me rejoindre
amis lointains

mon intérêt s’aiguise
devant ce que j’entends

après les bouleaux
nous nous concertons

quelques-uns sont venus
les lignes ont bougé

pour les individus qui subsistent
rien n’est facile

la réquisition de l’ensemble
doit être envisagée

un excitant pour la recherche
pourrait venir de là




 
 
 
2017 © revue littéraire Les écrits design : les crédits