retour au sommaire


HÉLÈNE DORION

Théâtre de mots
(divertimento)


 

0. Le théâtre

étrange comme le monde vacille parfois
entre nos mains couleur chair sans voix
le paysage plat de janvier craquelle
laisse couler la sève sur le revers de sa veste on dirait
un personnage venu des profondeurs de l’histoire humaine
du vaste théâtre des choses théâtre
des mots légèrement froissés on les ouvre
pour voir la terre voir
la vie entière endormie dans l’herbe


15. Portrait imaginaire II

est-ce toi dans ce paysage de vastes montagnes
qui traces du doigt les courbes de l’horizon est-ce toi
devant la mer qui regardes le ciel s’effilocher au bout
du jour serais-tu soudain dans une forêt dense
que secouent les vents forts ou sur la face cachée des mots
ou derrière une lunette d’approche
est-ce toi qui arpentes cartographies mesures le néant
où tu éprouves ta gravité et rêves
d’autres univers est-ce toi qui dessines ces étoiles
dans tes cahiers toi qui cherches et désires
et touches touches comme une lumière dans le poème




 
 
 
2017 © revue littéraire Les écrits design : les crédits