David Moore est né à Dublin en 1943. Il vit et travaille au Québec depuis 1964. Il a reçu sa formation artistique à Dublin et à Montréal, notamment à l’École des Beaux-arts de Montréal et à l’Université Concordia, où il a longtemps enseigné au département de Studio Art. Il utilise la sculpture, l’installation et le dessin pour décliner des représentations du corps humain dans l’espace. Sa production artis­tique réunit souvent des miroirs et des images éphémères. Elle est profondément engagée dans la recherche de nouvelles manières de combiner des éléments. Ses œuvres ont été présentées au Canada, aux États-Unis et en Europe, notamment en Grèce, où il réside plusieurs mois par année. Son travail a donné lieu à plus de soixante expositions per son nelles depuis trente-cinq ans. Il a aussi réalisé des œuvres d’art public monumentales, notamment à Québec et à Lachine. Sa production artistique est représentée dans plusieurs collections publiques, privées ou corporatives. Dans sa dernière exposition présentée chez Circa, Colère druidique, à laquelle appartiennent plusieurs œuvres reproduites ici, il explore les relations entre l’inquiétude, l’émerveillement et l’horreur dans des installations qui se situent à la frontière entre l’engagement et l’absurdité. Tout en étant proprement visuel, ce travail se réfère aux grandes figures littéraires de ses compatriotes, Beckett, Swift et Flann O’Brien, de même qu’au peintre Bacon, soit à l’héritage particulier d’un peuple qui fut obligé de retrouver son identité dans une langue qui n’est pas la sienne.




 
 
 
2017 © revue littéraire Les écrits design : les crédits