PORTFOLIO

Le travail de Raymond Gervais traite de diverses problématiques à travers leur dimension acoustique. Pour ce faire, il a recours aux objets liés à l’enregistrement et à la diffusion de la musique (disques et tourne-disques, postes de radio, microphones, magnétophones, haut-parleurs, boîtiers de CD), de même qu'à des instruments de musique (trompettes, clarinettes, saxophones) ou à des accessoires rattachés à la pratique musicale (archets, sourdines, mailloches, métronomes, diapasons, lutrins, partitions). À ces objets musicaux viennent se greffer une iconographie en lien avec l'histoire de la musique (bustes, portraits de compositeurs, d’interprètes ou d’improvisateurs) et diverses autres composantes littéraires ou artistiques, selon la thématique propre à chaque pièce. Les images retenues ici témoignent de cette diversité d'approches autour du concept d’« imaginaire sonore », qui se veut une sorte de « musique en silence » explorant les rapports entre la vue et l’ouïe, le regard et l'écoute, le regard qui écoute…