retour au sommaire


ANTONIO DOMINGUEZ REY

Fissures de la respiration
et autres poèmes *


 

XXe SIÈCLE

 

Un  vomissement de tonnerres
et un pain d’aubépine
amers dans notre bouche.

Prairies et avenues
prolongent leur bâillement
sur l’osier
de cette échine ployée.

Le sillon et la charrue
mugissent des grains de blé
à travers mille bouches
le blé des yeux
brutalement fariné.

Les ventres se tordent
les cuisses de la nuit
se brisent dans les coins
au bord de l’aube.

Foulards, papillons,
surprises  évanouies.

La terre fait tourbillonner
ses vers fichés
dans la farine de l’eau.

 

* Traduit par Jean-Marc Undriener




 
 
 
2017 © revue littéraire Les écrits design : les crédits