retour au sommaire


LORI SAINT MARTIN

Les multiples autres de la traduction littéraire


 

Regardez vos deux mains, tendues devant vous. Si vous commencez par la gauche : une main, l’autre main. Commencez maintenant par la droite : une main, l’autre main… Laquelle est l’autre ? Les deux sont l’autre. Aucune n’est l’autre. Ces choses opposées sont toutes deux vraies. C’est un paradoxe, c’est une évidence, c’est une manière de mieux voir.




 
 
 
2017 © revue littéraire Les écrits design : les crédits