retour au sommaire


NORMAND DE BELLEFEUILLE

Mon bruit


Contre les bruits, mon bruit
HENRI MICHAUX

La liberté commence
dans l’absence de visage
PASCAL QUIGNARD

Le premier homme
fut le premier athée
ANONYME


1

plutôt le bruit
car le nom propre
et le visage
sont des servitudes sans fin
car comment prendre de vitesse
le temps
comment retrouver le jaillissement
de la nature
sans sombrer dans une nostalgie dangereuse
sans sacrifier à toutes les extravagances du Sens
la chaleur neuve
de la débâcle
et des baisers


2

le nom, le visage
ne sont que des territoires d’inachèvement
le bruit, seul
est réconciliation
retour à la chose
le bruit n’obéit pas
l’âme, elle
chiffe molle
n’est qu’obéissance
détestable
et bête soumission


3

je ne suis que rarement
le même que moi
sachez-le
dès maintenant




 
 
 
2017 © revue littéraire Les écrits design : les crédits