PORTFOLIO

Rafael Sottolichio est né à Santiago, au Chili, en 1972. Détenteur d’une maîtrise en Arts visuels et médiatiques de l’UQAM, obtenue en 2009, il vit à Montréal depuis de nombreuses années, où son travail est représenté par la galerie Lacerte. On lui doit de nombreuses expositions solos au Québec et au Canada, de Power Lines (Stornaway Gallery, Montréal, en 1996) jusqu’à King Lear (Galerie Lacerte, Montréal, 2011), de même qu’une trentaine de participations à des expositions de groupe, au Québec et partout au Canada. Il est aussi commissaire : il a entre autres conçu et monté les expositions L’anti-sublime à la Maison de la culture Mont- Royal, en 2010, et L’écrire en peinture, à la Galerie Orange, en 2009. Il a réalisé des œuvres d’art public, dont la murale Machine consciente, sur la rue Cherrier, à Montréal, en 2012, et La maison que nous avons bâtie, au Centre Père-Marquette de Rosemont, en 2009. Ses œuvres font partie de nombreuses collections importantes, comme celles de la Art for Healing Foundation, de Loto-Québec, de la Fédération des Caisses Desjardins et du Ministère canadien des Affaires étrangères. De nombreux articles lui ont été consacrés dans la presse et les revues d’art, notamment dans Voir, Le Devoir, Esse, Vie des arts et Mirror. Il a enfin collaboré en tant qu’illustrateur à plusieurs livres d’écrivains et à des revues littéraires comme Le Quartanier et Liberté.




 
 
 
2017 © revue littéraire Les écrits design : les crédits